Netflix se fait volée des épisodes inédit.

Une fois n’est pas coutume, ça n’arrive pas qu’au autre !

Aujourd’hui c’est le service de streaming Américain Netflix qui fait l’objet d’un piratage informatique et non des moindres. Un pirate (ou groupe de piratage) connu pour des faits similaires, a en effet dérobé une liste impressionnante de série dont certaines n’ont pas encore été diffusé. Aussi cinéphiles qu’ils pourraient être le but de ses hackers n’est pas de visionner en avant-première les épisodes non diffusés d’ « Orange is the new black » mais bel et bien l’argent. En effet le groupe d’assaillant réclame une rançon de 50 Bitcoin (soit 65000 euros au cours actuel de la crypto-monnaie) sous peine de diffusion sur le net des séries volées. Une rançon que l’entreprise américaine ne semble pas avoir satisfaite puisque des épisodes ont été partagé sur des sites de téléchagement illégaux per to per. Une attaque qui n’est que la première selon un message posté par le groupe de hacker sur son compte tweeter:

Les pirates se veulent menaçants et montrent leur détermination.
Un coup de com assurément réussie dans le but de pousser les futures victimes à se montrer plus collaborative.

Comment ont-ils procédé ?

Cette attaque n’a pas été réalisé en un coup de baguette magique, les assaillants s’en sont en réalité pris aux entreprises de postproduction en lien avec Netflix qu’ils ont simplement repéré dans le générique des épisodes diffusés sur le site. Un travail long de recherche et de reconnaissance du périmètre de l’entreprise qui leur a permis se vole de plusieurs gigabit de données.